Skip to main content

You are here

Assurons ensemble l’avenir du léopard!

Je donne

Votre don permet de protéger le léopard.

Votre montant

Le montant indiqué est inférieur au montant minimal de CHF 1.–.
Veuillez nous appeller pour un don de ce montant: 021 966 73 73
CHF
Chaque centime supplémentaire favorise la protection de l'environnement.
© FLPA

Protéger le léopard

La patrie du léopard du Caucase a besoin de votre aide

Le Caucase est la patrie d’espèces comme l’ours brun, le mouflon arménien, la chèvre égagre, la loutre ou encore le tétras du Caucase. Mais on y trouve aussi le très rare léopard du Caucase. Il y a un siècle encore, ce félin parcourait toute la région.

Images rares de ce félin menacé

Deux léopards ont été photographiés récemment par une "caméra-piège" dans le Caucase. Depuis longtemps, la nature dans le sud de l’Arménie est surexploitée. En maints endroits, les coupes de bois sont illégales, le braconnage sévit et les mines à ciel ouvert, toujours plus importantes pour l’économie, morcellent les écosystèmes.

© ZVG

Il y a quelques années encore, Samvel Karapetyan emmenait les citadins dans un parc de chasse privé. Aujourd’hui, il est heureux d’avoir pu changer d'orientation et de pouvoir travailler comme garde-faune dans la réserve naturelle de Gnishik.

Travailler avec la population locale

Depuis 2002, le WWF participe à la mise en place de 18 zones de protection dans le sud de l’Arménie. Notre objectif est d’ériger de nouvelles réserves naturelles et des corridors à gibier, afin de relier entre elles les zones placées sous protection. Pour créer des corridors, il ne suffit pas de reboiser, il faut également s’assurer que la population locale cesse de piller la nature. L’exploitation durable des forêts y contribue: on veille à ne pas prélever plus de bois que ce qui y repousse. Le WWF fournit les plants d’essences indigènes et intègre la population lors d’actions de reboisement. Petit-à-petit, les espèces menacées comme le léopard peuvent regagner cet habitat, qui autrefois était le leur.

 

Le WWF s'engage

  • Eriger de nouvelles réserves naturelles

  • Accroître de 50% la population de léopards d’ici à 2025

  • Trouver de nouvelles sources de revenus pour d’autres parties de la population

  • Créer des liaisons entre les différentes réserves naturelles

© Ulrike Joerres

Nous voulons multiplier par deux la population de léopards d’ici à 2025. Les effectifs des proies principales – chèvre égagre et mouflon – doivent progresser de 20%.

Je donne

CHF 50
CHF 85
CHF 120
CHF 500

Voici un exemple d'action

Avec CHF

Sources de revenu alternatives

Pour réduire encore la pression sur le paysage et sur la faune, le WWF a élaboré des sources de revenu alternatives en collaboration avec 80 familles de la région, par exemple des projets d’apiculture ainsi que de cultures de fruits, de noix et de raisin.
© WWF Deutschland

Un paysage unique

Il recèle des glaciers aux plateaux fertiles, en passant par les steppes, étendues semi-arides et forêts à perte de vue, la diversité est impressionnante.
© F. Moerschel

Un joyau de la nature

Sur plus de 500 000 km2, le Caucase héberge pas moins de 7000 espèces végétales ou animales réparties sur plus de 100 sites différents.
© Shutterstock

Soutenez et partagez

Ensemble, nous pouvons réaliser de grandes choses.

Restez informé

Recevez les dernières nouvelles du WWF par e-mail.

Devenez membre du WWF

Engagez-vous à long terme pour enrayer la dégradation de l’environnement.

L’année dernière, le WWF a pu contribuer à inaugurer la réserve naturelle de Gnishik, dans le sud de l’Arménie. Les premières empreintes de léopards qui y ont été relevées montrent que le félin s’y sent gentiment à nouveau chez lui.

Valerie Passardi, Coordinatrice Projets internationaux au WWF Suisse

Dons pour les léopards du Caucase

prev next